Numérique > Assistance numérique


Service d'anti-plagiat : FAQ

Qu'est que le service d'anti-plagiat ?

Le service d'anti-plagiat est un outil d'analyse en ligne de documents numériques, destin&eacwte; 'aorave; prévenir le plagiat sur internet et à assurer une veille sur la propriété intellectuelle et industrielle.

Comment fonctionne le service d'anti-plagiat et quelles sont ses limites ?

Le service d'anti-plagiat repose sur un algorithme complexe de recherche de similitudes, à partir de sources ouvertes sur internet (c'est à dire accessibles gratuitement) et de bases de données indexant les analyses réalisées par le passé (au niveau de l'usager, de l'établissement et de la société Compilatio.net).

C’est la quantité de passages «similaires» relevés dans un texte qui permet à l’utilisateur d’apprécier si le document a été plagié ou non. Le service d'anti-plagiat ne porte pas de jugement sur la qualité d’un document : il se contente d'indiquer objectivement le pourcentage de similitudes détectées. Une marge de tolérance peut d'ailleurs être définie par l'usager de façon à qualifier le seuil de similitudes en dessous duquel un travail peut être considéré comme original.

L'outil est capable de distinguer plusieurs niveaux de similitudes (identité des formulations, paraphrase supposée, ressemblances accidentelles). L'algorithme prend en compte la sémantique, sans se limiter au verbatim, de sorte qu'il peut repérer des re-formulations ou des paraphrases.

En revanche, ce service n'accède pas aux sites payants (oboulo par exemple) ni aux bases de données soumises à un abonnement (Cairn, Jstor, ScienceDirect, ...). Des repérages indirects (grâce aux extraits disponibles gratuitement en ligne, ou en recoupant des plagiats avérés dans les travaux précédemment indexés à la bibliothèque de référence) permettent de contourner en partie cette limitation.

Une citation étant identifiée comme un passage « similaire » à une source, l'outil ne sait faire la différence entre un passage plagié et une citation présentée comme telle. Il analyse en outre assez mal certains codes informatiques ainsi que les formules mathématiques.

Y-a-t'il des contraintes liées à l'utilisation du service d'anti-plagiat ?

L'utilisation du service d'anti-plagiat est tout à fait légitime et légale dans un cadre pédagogique ou de recherche.
La charte des examens de l'université de Rouen prend d'ailleurs en considération le recours à cet outil ( décision de la CFVU du 11/03/2014) : "L'Université de Rouen, soucieuse de garantir la qualité de ses diplômes, l'égalité des chances des étudiants, et l'originalité de ses publications scientifiques, a engagé une politique volontaire de lutte contre le plagiat. L'établissement s'autorise de recourir à tout procédé de détection de plagiat, en particulier logiciel, afin de détecter les fraudes éventuelles".

L'utilisation de ce service reste toutefois soumise à quelques limitations techniques et juridiques.
 
  • Concernant les limitations techniques :
    • La taille de l'espace de travail 'compilatio.net' alloué à chaque usager est limitée à 50 Mo. Il n'est donc pas possible d'analyser des documents excédant cette taille ou de déposer un grand nombre de documents sur cet espace. Une suppression régulière des documents déjà analysés ou le recours à l'activité 'devoir' de la plateforme pédagogique UniversiTICE permettront en partie de contourner cette limitation. Il est à noter que les documents soumis via la plateforme UniversiTICE et les documents indexés dans la base de référence de l'usager ne sont pas soumis à cette limite.
    • Le nombre d'analyses est théoriquement illimité pour les personnels de l'établissement. Il existe toutefois une limite, fixée à 10 000 analyses par usager et par mois.

  • Concernant les limitations juridiques :
    • Le service d'anti-plagiat ne peut être utilisé que dans un cadre pédagogique ou de recherche. Toute utilisation à caractère commercial est totalement interdite, plus particulièrement dans le domaine de l'édition.

Les analyses continuent-elles de tourner lorsque je quitte mon espace de travail 'compilatio.net' ou mon espace de cours sur UniversiTICE ?

Oui, les analyses des documents déposés sur un espace de travail 'compilatio.net', ou sur un espace de devoirs sous UniversiTICE, sont effectuées même si votre ordinateur est éteint.

Le service d'anti-plagiat étant externalisé et fonctionnant en ligne, le service est donc disponible et actif à tout moment.

Les documents déposés dans mon espace de travail 'compilatio.net' sont-ils accessibles à d'autres utilisateurs ?

Non, les documents présents dans un espace de travail 'compilatio.net' ne sont accessibles que pour l'utilisateur les ayant déposés.

Un document peut toutefois se retrouver indexé dans la base de référence de l'établissement et celle de la société Compilatio.net, dans la mesure où l'usager aura autorisé cette fonctionnalité. Le document en question sera dans ce cas de figure parcouru dans le cadre de futures recherches de similitudes, sans pour autant être accessible à d'autres usagers.

Combien de temps dure en moyenne une analyse ?

Un document de 50 pages est en moyenne analysé en moins de 5 mn. La durée de l'analyse peut toutefois être allongée en fonction de la complexité et la densité du document à traiter mais aussi en fonction du nombre de documents en cours de traitement sur les serveurs de la société 'Compilatio.net' au moment de la soumission.

Pourquoi une analyse répétée d'un même document peut-elle donner des résultats différents ?

Il faut garder à l’esprit qu’une analyse est effectuée à une date donnée. Hors, des documents sont mis en lignes sur internet et d’autres disparaissent à tout moment.
En outre, un document analysé peut éventuellement être indexé dans la bibliothèque de référence de l'usager ou de l'établissement, ces bases de données étant parcourues lors des recherches de similitudes suivantes.
Voici donc les raisons pour lesquelles le résultat découlant de l'analyse d'un même document peut évoluer dans le temps.

Le rapport d'analyse d'un document me signale un taux de similitude de 100% (ou d'un pourcentage très proche). Comment dois-je interpréter ce résultat ?

Un taux de similitude proche de 100% peut signifier :
  • que l'intégralité du document est une copie parfaite d'un contenu présent sur internet,
  • que le document a déjà fait l'objet d'une analyse antérieure, indexée dans une bibliothèque de référence (de l'usager, de l'établissement ou de la société Compilatio.net),
  • que le texte présent dans le document n'est pas interprétable. Ce cas de figure se présente quand un texte est proposé au travers d'une image, de façon volontaire (tentative de contournement de l'outil de détection) ou non (le document a par exemple été numérisé).

Qu'est-ce que la bibliothèque de référence ?

La bibliothèque de référence recense l'ensemble des documents analysés depuis votre espace de travail 'compilatio.net' (l'intégration de docume.ts dAns!cette bibliothèque étant facultative et laissée à l'appréciation de l'usager) ou depuis la plateforme pédagogique UniversiTICE (intégration implicite des documents dans la bibliothèque de référence de l'établissement).

Cette bibliothèque est un maillon essentiel de l'algorithme de recherche de similitudes, dans la mesure où elle contribue à améliorer son efficacité. A vous donc de l'enrichir en y ajoutant les annales, devoirs, articles, publications, et autres rapports qui vous semblent judicieux de comparer avec les travaux que vous souhaiterez analyser par la suite.

Il est à noter qu'un document ajouté dans la bibliothèque de référence de l'usager sera également indexé dans la bibliothèque de référence de l'établissement, ainsi que celle de la société Compilatio.net.

Quels sont les principaux formats de documents supportés ?

Le service d'anti-plagiat prend en charge la quasi totalité des formats utilisés en bureautique et sur internet. Les formats suivant sont notamment acceptés (liste non exhaustive) :

  • Formats bureautique :
    • Texte « .txt »
    • Adobe Acrobat « .pdf »
    • Texte enrichi « .rtf »
    • Traitement de texte « .doc », «.docx », «.odt »
    • Tableur « .xls », «.xlsx »
    • Diaporamas « .ppt », «.pptx »
    • Latex «.tex»

  • Formats internet :
    • Fichiers « .html »
    • Fichiers « .php »
    • Fichiers « .asp »

Quelles sont les langues supportées ?

L'interface de l'espace de travail 'compilatio.net' est proposée en plusieurs langues : français, italien, espagnol, allemand et anglais.
Les analyses de similitudes peuvent quant à elles être effectuées sur plus de 40 langues (dont toutes les langues latines). Le chinois, le japonais, l’arabe et le cyrillique ne sont pour leur part pas encore supportés.

A qui s'adresse le service d'anti-plagiat ?

Ce service s'adresse en priorité aux enseignants et aux chercheurs de l'établissement.

Il peut notamment permettre à un enseignant d'analyser les travaux rendus par ses étudiants et ainsi de détecter les contenus copiés depuis internet ou depuis des documents déjà soumis à une analyse contre le plagiat.
Il peut aussi permettre à un chercheur d'effectuer une veille sur internet, pour mesurer la diffusion de ses travaux et publications.

Les étudiants peuvent également accéder à ce service mais sous certaines conditions, décrites ci-après.

Comment puis-je accéder au service d'anti-plagiat ?

Le service d'anti-plagiat est un service externalisé, accessible en ligne et à tout moment, qui ne requiert aucune configuration matérielle ou logicielle particulière*, si ce n'est un simple navigateur internet.

L'utilisation de ce service est soumis à une authentification préalable dont les modalités, détaillées sur cette >> page <<, varient selon le profil de l'usager.

Le recours à ce service peut se faire de deux façon distinctes :
  • depuis un espace de travail personnel, dénommé espace de travail 'compilatio.net' - Cf >> tutoriel <<
  • depuis une activité de type 'devoir' sur la plateforme pédagogique UniversiTICE (Moodle) - Cf >> tutoriel <<

* : certaines fonctionnalités, tel le dépôt de documents sur l'espace de travail 'compilatio.net', peuvent ne pas fonctionner sur certains environnements mobiles (sous Apple IOS notamment).

Je suis thésard, ai-je la possibilité d'accéder au service d'anti-plagiat ?

Les thésards exerçant une activité en tant que membre du personnel (ex : ATER) peuvent accéder directement au service d'anti-plagiat par le biais du compte Multip@ss leur étant transmis dans le cadre de cette fonction (le compte en question devant bien évidemment être validé et valide).

Les thésards n'ayant pas le profil décrit ci-dessus doivent quant à eux se rapprocher du référent anti-plagiat de leur composante, en vue de demander la création d'un compte 'manuel' (en prenant soin de décrire la nature de leur projet).

Je suis étudiant (non thésard), ai-je la possibilité d'accéder au service d'anti-plagiat ?

Les étudiants (non thésards) n'ont pas un accès implicite au service d'anti-plagiat.

Il est toutefois possible à un étudiant de se rapprocher d'un de ses enseignants pour bénéficier de ce service (via un dossier partagé par l'enseignant, depuis son espace de travail MAGISTER - cf >> tutoriel <<)
 

Je dispose d'un compte Multip@ss de type invité, ai-je la possibilité d'accéder au service d'anti-plagiat ?

Les utilisateurs disposant d'un compte Multip@ss de type 'invité' ne peuvent pas accéder au service d'anti-plagiat de façon implicite.

Toutefois, en fonction de leur activité dans l'établissement et de la nature de leur projet, ils peuvent soumettre une demande d'accès à ce service auprès de l'un des référents anti-plagiat de leur composante de rattachement.

Je suis enseignant, comment puis-je collecter et analyser les travaux de mes étudiants ?

Vous pouvez collecter et analyser les documents de vos étudiants de plusieurs façons :
  • par le biais d'un dossier dédié, créé dans votre espace de travail 'compilatio.net', le dépôt des documents pouvant être réalisé par vous même ou par les étudiants (par téléchargement ou par courrier électronique).
    Cette méthode est détaillée dans ce >> tutoriel <<,
  • par le biais de l'activité 'devoir', sur la plateforme pédagogique UniversiTICE, le dépôt des documents étant réalisé par les étudiants eux-mêmes (par téléchargement).
    Cette méthode est décrite dans ce >> tutoriel <<.

Je souhaiterais obtenir de l'aide ou signaler un problème, à qui puis-je m'adresser ?

Plusieurs possibilités vous sont offertes :

Je souhaiterais que mon compte soit ajusté ou supprimé au niveau de ce service, à qui puis-je m'adresser ?

Le responsable du traitement est Monsieur le président de l'université de Rouen Normandie.

Les données nominatives collectées dans le cadre de ce service sont exclusivement destinées à son utilisation et à des fins de suivi statistique des usages.

Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d'un droit d'accès, de rectification, voire d'opposition aux informations qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit :
  • Pour les comptes ouverts et gérés depuis l'établissement :
    • en envoyant un courriel à l'adresse sun@univ-rouen.fr (en faisant copie de la démarche au correspondant informatique et libertés de l'établissement : cil@univ-rouen.fr)
  • Pour les comptes directement ouverts auprès de la société Compilatio.net :



imageVous ne trouvez pas l'information recherchée dans ces pages !!! Pensez à déposer une question sur la plateforme d'assistance numérique